Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par frère jacques

Si vous connaissez la détresse

De ceux qui n’ont pas de bonheur,

Ne ménagez pas la tendresse

De votre cœur.

Si vous savez le dur calvaire

De ceux qui sont seuls pour souffrir,

Dites-leur comment on espère

En l’avenir.

Si vous connaissez la faiblesse

De ceux qui ne font pas le bien,

Fuyez le reproche qui blesse,

Ne dites rien.

Et si vous savez la souffrance,

Le doute et la peur de tous ceux

Qui perdent un jour l’espérance,

Priez pour eux.

L. Lafay

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article