Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par frère jacques

Réactions à chaud d'Antoine Nouis


Ce matin ma première réaction est la sidération. Et pourtant la parole est nécessaire. Alors voilà ce que je peux dire.


Le principe de compassion


La première réaction à une catastrophe est la solidarité. Je pense ce matin aux victimes, aux blessés, aux proches, à ceux qui sont traumatisés... mais aussi aux policiers, aux politiques, aux secouristes, aux médecins... Quand on ne peut rien faire, on peut encore penser, prier, être dans la compassion.


La contagion du mal


On ne sait encore rien de l'origine ni du parcours des terroristes, mais on ne peut isoler cette tuerie de ce qui se passe au Moyen-Orient. En parlant de diabolique, la Bible nous rappelle que le mal a une intelligence et qu'il est contagieux. La confrontation avec le mal radical altère les principes d'humanité et peut conduire à des actes radicaux.


La situation du monde


Dans les évangiles, Jésus n'a jamais annoncé à ses disciples qu'ils vivront dans un monde apaisé et harmonieux. La seule chose qu'il a annoncée est la violence et la persécution.

Nous sommes dans un monde dangereux, traversé par des haines et des folies. Nous le savions, il nous reste à l'apprendre.


Ne vous effrayez pas !


" Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne soyez pas effrayés" (Lc 21.9). Le dernier livre du Nouveau Testament nous parle d'un dragon, mais il nous rappelle aussi qu'à la fin, l'agneau immolé est vainqueur du dragon.

Aujourd'hui les dragons prolifèrent et les agneaux sont conduits à la boucherie, mais nous devons resté accrochés à cette promesse, à en être les témoins et à en vivre.

"L'espérance qu'on voit n'est plus une espérance : ce qu'on voit, peut-on l'espérer encore ? Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l'attendons avec persévérance." (Rm 8,24-25).

 

*********************************


Réaction de Germain Mahieu


Cette nuit, Paris a très mal. Nous sommes de tout cœur avec nos amis parisiens et français. Comment maîtriser ce terrorisme sauvage? Aucune ville européenne n’est à l’abri. Il est impossible de tout sécuriser. 


Contre ce terrorisme aveugle, on ne doit céder ni à la haine ni à la panique mais rester lucides, vigilants, sages et surtout solidaires. Que Dieu bénisse la France et apaise ses souffrances!

 

************************************


Attentats de Paris / Le pasteur Saïd Oujibou était rue de charonne hier soir…


Ce vendredi 13 novembre, au cours de la soirée, le pasteur Saïd Oujibou s’est garé rue de charonne, dans le 11ème arrondissement. Fort heureusement, accompagné de sa famille, ce n’est pas au Bataclan qu’il s’est rendu, mais au théâtre de la Main d’or.


COMMUNIQUE DE SAID OUJIBOU


Hier, j’étais avec mon épouse et mes enfants au théâtre de la main d’or, dans le 11ème arrondissement, là où se situe la rue de Charonne. C’est d’ailleurs, dans cette rue que j’ai garé mon véhicule, avant que la fusillade n’éclate à cet endroit précis. Lorsque nous avons entendu les détonations, nous pensions que c’était simplement des pétards. Mais un ami m’a informé qu’il s’agissait d’attentats. Mon épouse et mes enfants ont pu être déposés en urgence à la maison, quant à moi je suis resté sur place, dans l’impossibilité de récupérer mon véhicule. J’ai assisté à une panique émotionnelle indescriptible, en réaction à l’horreur du drame. Tout le monde avait peur les uns des autres. Un sentiment immense d’insécurité a envahi les rues de la capitale.


L’Union des Nord Africains Chrétiens de France (UNACF) partage le choc, l’effroi et la tristesse de chacun en ce samedi cauchemardesque. Nous exprimons toutes nos condoléances aux familles endeuillées, leur assurant notre soutien dans la prière. De Paris à Beyrouth, et tout autour du monde, ces familles endeuillées sont chaque jour plus nombreuses… Soyons  à leurs côtés !


« L’Extrémisme islamiste doit être combattu dans la prière, l’amour et la puissance de notre témoignage chrétien »
Ces actes infâmes et barbares touchent des innocents en plein coeur de Paris. En tentant de terroriser des civils innocents et de piétiner leur liberté, ces attaques portent atteinte à la cohésion sociale de notre pays, à notre citoyenneté et aux valeurs de la France. La liberté et la sécurité ne sont pas négociables.


L’extrémisme islamiste, quelles que soient ses racines, doit être combattu dans la prière, l’amour et la puissance de notre témoignage chrétien. Sortons et osons sortir de nos « ghettos évangéliques », plutôt que de nous retrancher dans nos préjugés et nos peurs.
Luttons contre tous les intégrismes, contre tous les fanatismes qui défigurent les visages des communautés qu’ils prétendent représenter. Il est urgent de nous réveiller pour annoncer l’espérance que nous avons en Christ !


Nous appelons à ne pas nous laisser paralyser par la peur ou animer par la haine, à l’heure où les suppositions et spéculations en tout genre sont contre-productives et dangereuses.  Rejoignez la manifestation de l’UNACF à PARIS !


Face à l’horreur, face à l’effroi, face à la peur, L’UNACF organisera une manifestation à Paris (#STOPDAESCH) ! Même si cela peut nous paraître bien tôt, nous devons prouver une fois encore que les liens qui unissent les chrétiens sont plus forts que la barbarie dévastatrice qui n’a d’autre but que de nous diviser, de nous terroriser et de freiner notre témoignage !
Les terroristes veulent mettre la France à genoux… Ils ne réussiront qu’à mettre les chrétiens à genoux, dans la prière pour la France ! Un pays que nous aimons tant !


Prions pour la France et prions également pour nos ennemis ! Le Christ nous y invite et c’est lui qui transformera le mal en bien en ouvrant les yeux et les coeurs de tous ceux qui ne le connaissent pas encore.

Saïd OUJIBOU, 
Pasteur Président de L’UNACF 
Union des Nord-Africains Chrétiens de France

 

Commenter cet article