Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par frère jacques

Introduction

Une question, néanmoins, venait très souvent à mon esprit, une question qui ne permettait pas à mon âme d’être en paix.

C’était la question suivante: «Si ce que la Bible dit concernant le salut et la condamnation éternelle est vrai, alors où en es-tu, Jean, et que va-t-il se passer pour toi après la mort? Tu te dis chrétien, mais tu n’es pas un vrai chrétien, parce que tu ne crois pas la Parole de Dieu.

En outre, ta vie, bien que relativement morale, par rapport aux ‘normes’ humaines, n’a rien de commun avec le vrai Christianisme. Si tu es, comme tu dis, un homme sincère, pourquoi alors, ne fais-tu pas les démarches nécessaires pour que le mot “chrétien” soit effacé de ta carte d’identité? Tu dois tenter de trouver ce qui est vrai et ce qui est faux. C’est très important: ne reporte pas le moment de trouver la vérité et de prendre position».

Désirant être sincère avec moi-même et en même temps trouver la vérité, je commençai à lire attentivement la Bible et en même temps quelques autres livres apologétiques contre les positions de ceux qui nient Jésus comme le Messie. Une recherche intense a été entamée et dura plusieurs mois. Elle fut si intense que je commençai à négliger mes études universitaires. Ce qui m’a conduit à la foi et au salut furent particulièrement les prophéties Messianiques.

Ma foi a été basée sur elles. Hommes de Dieu, dont des prophètes, des rois, des sacrificateurs, des bergers, etc., ayant vécu en divers endroits et en différents siècles, poussés par l’Esprit Saint avaient prophétisé pendant une période d’environ mille ans concernant la vie et le ministère de Jésus-Christ. Ils ont parlé, en détail, de façon très importante de Sa naissance miraculeuse, du lieu de Sa naissance, de Sa vie, de Ses paroles, de Ses miracles, de Sa crucifixion, de Son ensevelissement, de Sa résurrection, de Son ascension, etc.

D’autre part, ce sont les faits historiques extrabibliques indéniables et inébranlables concernant la vie de Jésus et la vie du peuple d’Israël, qui m’ont aidé complémentairement à croire en la Parole de Dieu. Ma difficulté majeure était centrée sur l’authenticité de la Bible et sur la résurrection de Jésus parce qu’il est écrit: “Et si Christ n’est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi est aussi vaine (...) Et si Christ n’est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés.” (1Cor.15:14,17).

Quand, finalement, j’ai été persuadé de l’authenticité de la Bible (ce n’est pas le moment d’en parler) et de la résurrection de Jésus, mon âme a été saisie d’admiration, de crainte et de tremblement! Je me suis rendu compte qu’être un incroyant insensé et un athée nécessitait plus de «foi» (naïveté) qu’être un croyant sérieux.

Alors je suis tombé à genoux et j’ai demandé à Dieu le pardon de mes péchés, le salut de mon âme et j’ai pris la décision d’obéir à Jésus-Christ et de ne plus vivre selon mes ambitions et mes convoitises. Ma recherche s’est transformée en certitudes... et en oeuvres de foi! Toute ma vie a été changée. Les ténèbres ont été remplacées par la lumière. Les versets, de l’épître aux Romains 10:9-10 ont été complètement réalisés: «Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Car c’est en croyant du coeur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut....»

La raison pour laquelle j’ai vous ai mentionné juste une toute petite partie du début de ma conversion, c’est que la résurrection de Jésus-Christ fut la base de ma foi et le commencement d’une vie nouvelle! L’Esprit Saint a utilisé les versets précités pour me montrer l’importance de la résurrection de Christ.

La Bible dit «… qu’il y aura une résurrection des justes et des injustes» (Act.24:15). «Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement.» (Jean 5:29). La crucifixion et la résurrection de Christ ne sont pas une théorie mais des faits historiques.

Sa mort et Sa résurrection sont les points centraux de l’Evangile et elles sont mises en exergue dans les Epîtres des apôtres: «Les apôtres rendaient avec beaucoup de force témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus. Et une grande grâce reposait sur eux tous.» (Act.4:33) (Aussi: Act.2:23-24; 3:14-15; 10:39-41; 17:2-3; Rom.1:4; 4:25; 6:9; 10:9; 1Cor.15:4,17; Eph.1:20; 1Thes.4:14; 2Ti.2:8; 1Pi.1:3; 3:18).

Si Jésus-Christ n’est pas ressuscité, notre foi est vaine (1Cor.15:14). Le jour de la Pentecôte, Pierre a parlé de la nécessité de la résurrection de Jésus-Christ comme l’accomplissement des prophéties Le concernant et comme la garantie de notre salut: «Dieu l’a ressuscité, en le délivrant des liens de la mort, parce qu’il n’était pas possible qu’il fût retenu par elle.» (Act.2:24).

Jésus a parlé à plusieurs reprises de Sa résurrection d’une manière tout à fait claire (Mat.20:19; Mrc.9:9; 14:28; Luc 18:33; Jean 2:19-22). Les évangélistes mentionnent une dizaine d’apparitions de Jésus après Sa mort; les apôtres, aussi, dans leur enseignement public, ne cessent de parler de la résurrection de Jésus-Christ.

Exemple: «Je vous ai enseigné avant tout, comme je l’avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Ecritures; qu’il a été enseveli, et qu’il est ressuscité le troisième jour, selon les Ecritures; et qu’il est apparu à Céphas, puis aux douze. Ensuite, il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont encore vivants, et dont quelques-uns sont morts.» (1Cor.15:3-6).

La Bible nous donne beaucoup d’informations au sujet de la mort et de la résurrection de Jésus: Je tiens à y ajouter seulement deux:

* «…Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant? Il n’est point ici, mais il est ressuscité…» (Luc 24:5-6)

* «… lorsqu’il fut ressuscité des morts, ses disciples se souvinrent qu’il avait dit cela, et ils crurent à l’Ecriture et à la parole que Jésus avait dite.» (Jean 2:22).

Jésus Lui-même est la résurrection et la vie

Jésus ne prophétisait pas seulement qu’Il serait ressuscité des morts mais Il confirmait aussi qu’Il était la résurrection et la vie: «Jésus lui (Marthe) dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort;» (Jean 11:25).   En outre, il a été «… déclaré Fils de Dieu avec puissance, selon l’Esprit de sainteté, par sa résurrection d’entre les morts, Jésus-Christ notre Seigneur» (Rom.1:4).

La résurrection constitue un témoignage public de Christ et une évidence de l’acceptation de la part du Père, de Son oeuvre de rédemption. C’est une victoire sur la mort, sur le péché et sur Satan pour tous ses disciples. Si Christ est ressuscité l’évangile est vrai; et s’il n’est pas ressuscité il est faux. Notre justification est obtenue par Son obéissance jusqu’à la mort, et par conséquent, il a été ressuscité des morts (Rom.4:25).

Sa résurrection est une preuve que Jésus a fait l’expiation totale pour nos péchés par son sang précieux.

C’est aussi une promesse et un gage de la résurrection de tous les vrais croyants (Rom.8:11; 1Cor.6:14; 15:47-49; Php.3:21; 1Jean 3:2). Comme Il vit, ils vivront eux aussi. Si Christ n’était pas ressuscité, le plan entier de la rédemption serait un échec pour les temps et pour l’éternité mais maintenant, Christ est ressuscité des morts et Il est devenu le précurseur de ceux qui sont morts et qui ressusciteront.

Oui, c’est pour cette même raison que la Bible est vraie de la Genèse à l’Apocalypse. Le royaume d’obscurité a été renversé, Satan est tombé comme un éclair du ciel et c’est le triomphe de la vérité sur l’erreur et sur le mal! L’importance du sang de Jésus

Plus tard, j’ai compris que la foi chrétienne ne se base pas seulement sur la mort de Jésus, sur Sa résurrection et sur tout Son ministère mais qu’elle est également basée sur la naissance miraculeuse par la Vierge Marie (Esa.7:14 et Mat.1:23).

Si Jésus n’était pas né par l’intervention du Saint Esprit, le sang humain pollué par le péché, serait dans Son corps; Il ne serait pas, par conséquent, capable de vivre une vie sans péché et Il aurait Lui-même besoin de pardon et de salut. Son sang ne pourrait pas être donné comme rançon pour beaucoup.

Il y a toute une flopée de versets de la rémission de nos péchés; je me limite seulement à trois:

* «En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce» (Eph.1:7)

* «... A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang,» (Apoc.1:5)

*«car ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés.» (Mat.26:28).

 

 (Aussi: 1Pi.1:18-19; Col.1:20; Héb.9:22; Rom.5:9; 1Jean 1:7; Apoc.1:5; 12:11). On dit que Luther, pendant une maladie sérieuse, a semblé voir Satan venir à lui avec un grand rouleau sur lequel étaient écrits tous les péchés et les erreurs de sa vie.  Le regardant avec un sourire triomphant, il l’a déroulé devant le saint: «Ce sont vos péchés. Il n’y a aucun espoir pour toi d’aller au ciel.»

Luther a lu la longue liste avec une consternation croissante, quand soudainement a clignoté dans son esprit qu’il y avait une chose non écrite là. Il a dit à haute voix, «Tu as oublié une chose.  Tout le reste est vrai, mais il y a une chose que tu as oubliée : Le sang de Jésus-Christ nous purifie de tous péchés. » (H.F. Sayles)

Sa naissance miraculeuse et Sa résurrection, par conséquent, sont les deux piliers de notre foi chrétienne. 

Chaque vrai chrétien doit accepter par simple et sincère foi ces deux grands «miracles» afin d’être compté comme vrai croyant!  Celui qui croit à la résurrection de Jésus et ne croit pas en Sa naissance de la Vierge Marie par l’intervention de l’Esprit Saint et vice-versa, il se trompe; il est fatalement dans l’erreur ! ! !

La position du non croyant et celle du croyant vis-à-vis de la résurrection; leur avenir

Jésus-Christ est mort pour nos péchés, mais Il n’est plus mort. Il est ressuscité, en effet! Dieu a élevé Jésus par Son pouvoir pour démontrer que Jésus a, par sa mort, versé le prix pour nos péchés. Il est vivant et vous et moi nous pouvons jouir de Son amour et les bénédictions de Son sacrifice.

  • Le prophète Esaïe prédit: «Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, c’est de nos douleurs qu’il s’est chargé; et nous l’avons considéré comme puni, frappé de Dieu, et humilié. Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait sa propre voie; et l’Eternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous.» (Esa.53:4-6)
  •  
  • Pierre, l’apôtre déclare: «Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l’Esprit» (1Pierre 3:18).
  •  
  • L’apôtre Paul confirme: «…lorsque nous étions encore sans force, Christ, au temps marqué, est mort pour des impies.» (Rom.5:6).

IL est mort à votre place et à ma place afin que nous soyons épargnés du jugement de Dieu. Sa résurrection est le cachet d’approbation de Dieu que Christ a payé par son sang pour nos péchés. Il nous offre le salut et une nouvelle vie de paix et de joie. Par la foi en Lui nous pouvons joindre les millions de personnes qui ont cru en Sa promesse : «En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.» (Jean 5:24).

Jésus déclare, «…Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort» (Jean 11:25). Il est aussi écrit que «…Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie.» (1Jean 5:11-12). Voila pourquoi l’apôtre disait: «Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie.» (Eph.2:8-9). A vous et à moi de relever maintenant le défi de la foi! Dieu nous exhorte donc par ce mot d’ordre:

* Reconnaissez sincèrement et avec tristesse selon Dieu que vos péchés vous ont séparés de Dieu (Rom.3:23).

* Rendez-vous compte que Dieu vous aime, et que Jésus Christ est mort pour vos péchés: «… Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle» (Jean 3:16).

*Recevez Jésus-Christ ressuscité dans votre vie par la foi et ayez confiance en Lui comme votre Sauveur parce que: «… à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, (Il) elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu» (Jean 1:12).

Mettons donc Jésus au centre de notre célébration.  Il n’y a pas de Pâques sans Jésus! Les incrédules considèrent la mort et la résurrection de Jésus comme une bêtise; les croyants l’acceptent comme une vérité et reçoivent le salut par la grâce de Dieu. Et n’oublions jamais ce qui est écrit dans la Bible d’une manière solennelle est digne de notre confiance: «Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.» (Jean 3:36).

Si la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu (1Cor.1:18). Pour le croyant c’est la promesse de vie éternelle. Qui nous condamnera? Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous! (Rom.8:34).

Notre Sauveur et Seigneur vit et nous vivrons aussi éternellement (Jean 14:19) parce que «…maintenant nous avons obtenu la réconciliation.» (Rom.5:11). Si nous sommes des vrais chrétiens, nous devons vivre une vie digne de Jésus (Col.3:1). Ce monde passe ainsi que ses convoitises et ambitions.

Un jour, un jour béni quand cette tente où nous habitons sur la terre est détruite, nous aurons dans le ciel un édifice qui est l’ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n’a pas été faite de main d’homme (2Cor.5:1).

Un jour, un jour quand l’amour de Dieu qui nous a adoptés comme ses enfants nous rendra semblables à Jésus, quand nous Le verrons tel qu’il est (1Jean 3:1-2), alors Il essuiera toute larme de nos yeux, la mort ne sera plus et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur… (Apo.21:4)!

A présent, tous ceux qui croient aux paroles de Jésus et se confient en Lui reçoivent l’Esprit Saint qui les conduit dans toute la vérité, qui intercède en leur faveur, qui les console et qui les aide quand ils traversent des moments difficiles dans leur vie.

Louons Jésus-Christ; remercions-Le; honorons-Le; obéissons-Lui avec tout notre cœur, âme et esprit. Dieu donne Son Esprit Saint à tous ceux qui Lui obéissent: à tous ceux qui Lui obéissent par la repentance et en mettant toute leur confiance en Lui pour toute chose.

Donnons notre tout à Christ qui a donné Son tout pour nous. 

Jean BALTATZIS  "  baltatzis@skynet.be"

 

 

Commenter cet article