Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par frère jacques

Plusieurs peintures de La Vierge et l'enfant sont exposées au Château de Blois (France) Vous pourrez les découvrir tout au long de cette page. J'y ai aussi trouvé là une très jolie sculpture. Qu'on me pardonne de ne pouvoir rendre à chaque peinture le nom de son auteur.

 

C'est ce qui arrive quand on perd le petit papier sur lequel j'avais griffonné leurs noms.

 

Si quelqu’un peut identifier l’une ou l’autre de ces œuvres, qu’il l’écrive via « commentaire » sans oublier de signaler le N° de la photo. Merci infiniment. '(photo N° 1)

 

***

 

                                                                    Marie, la mère de Jésus qui est-elle ?

 

Les seuls renseignements authentiques que l’on ait sur elle proviennent de l’Ecriture Sainte.

 

Six mois après la conception de Jean-Baptiste, l’ange Gabriel est envoyé par Dieu auprès d’une vierge nommée Marie.

 

Elle habite à Nazareth, un bourg de Galilée.

 

La jeune fille est fiancée à un charpentier du nom de Joseph.

 

 

(photo N° 2)

 

 

 

 

L'Evangile de Luc 3.23-38  

Nous avons ici la généalogie du fils par Marie, sa mère.

 

 

Evangile de Luc 1.32, 33

 

L'ange dit à Marie qu’elle est l’objet de la faveur divine, qu’elle va avoir un fils qu'il faudra l'appeler Jésus.

 

L'ange souligne aussi un fait important sur cette naissance : "L'enfant sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père.

Il règnera sur la maison de Jacob éternellement et son règne n’aura point de fin".

 

Marie demande comment cela va pouvoir se réaliser puisqu’elle est vierge.

 

L’ange lui répondit qu’elle concevra par la puissance de l’Esprit Saint.

 

"C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu".

(photo N° 3)

 

 

Evangile de Luc 1.35-55

 

Nous apprenons ici que Marie a été choisie pour être la mère du Messie; c'est avec foi et humilité qu'elle accepte l’honneur que Dieu lui confère.

 

L’ange l’informe qu’Elisabeth, sa parente, aura aussi un fils. Marie se hâte alors de se rendre dans la localité des montagnes de Juda où habitent Zacharie et Elisabeth.

 

A son arrivée, Elisabeth qui a appris l’honneur que Dieu fait à Marie, prononçe, sous l’inspiration de l’Esprit, un cantique de louanges. Et Marie glorifie Dieu dans un hymne commençant par : "Mon âme magnifie le Seigneur".

 

Le titre de "Magnificat", donné à ce cantique, est le 1er mot de sa version latine. Ces hymnes chanté par Elisabeth et Marie révèlent la piété profonde, la joie grave de ces saintes femmes méditant sur la puissance et la grâce de Dieu qui, par leurs fils accomplit les anciennes promesses faites à Israël. Celle-ci concernent le salut du monde.

                     ***

 

 

Marie va rester 3 mois sous la protection de sa cousine Elisabeth.

 

Elle ne retournera à Nazareth que peu avant la naissance de Jean.

 

Joseph, qui se proposait de répudier Marie secrètement, va apprendre par une vision la vérité sur le fait que Marie, sa fiancée, est enceinte.

(photo N° 4)

 

 

 

Evangile de Matthieu 1.18-25

Joseph reçoit maintenant l’ordre de prendre avec lui Marie pour épouse et d'appeler l’enfant qu'elle porte du nom de Jésus. " L’ange, déclare que ce fils est celui qui sauvera son peuple de ses péchés". Joseph se souvient alors de la prédiction d’Esaïe : "Le Messie naîtrait d’une vierge."

 

Il accepte l’ordre divin, et prend sa femme avec lui, "mais il ne la connaît point, jusqu’à ce qu’elle ait enfanté. L’enfant a donc pour père légal, Joseph et devient ainsi héritier de David.

 

L’empereur Auguste ayant ordonné un recensement de tout l’Empire, Joseph se rend à Bethléem, en Judée parce qu’il est l'un des descendants du roi David, Marie, son épouse qui est sur le point d'accoucher, l’accompagne.

Ne trouvant pas de place dans le caravansérail pour y passer la nuit, ils sont contraints de loger dans une étable. C'est là, dans la pauvreté et sur la paille que Jésus naît. Marie sa mère "l’emmaillote et le couche dans une crèche". (photo N° 5)

 

***

 

Evangile de Luc 2.7

 

Marie, remplie de crainte et de foi, entend les bergers parler de leur vision nocturne, du cantique des anges annonçant la naissance du Sauveur.

Elle ne réalise pas que son enfant est Dieu manifesté en chair; elle discerne seulement qu’il serait le Messie, et attend que Dieu révèle la mission de son fils.

      Le 40e jour après la naissance, Marie et Joseph vont apporter dans le Temple le sacrifice qu’exige la Loi.   (à suivre)

 

(Photo N° 6)

Commenter cet article