Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par frère jacques

Vous l'avez remarqué, c'est par un dimanche que début cette l'année2017

 

Toutes et tous, nous nous demandons ce qu'elle va nous apporter au fil des semaines et des mois.

 

Ah ! Vous êtes curieux de connaître l'avenir et bien, on va en parler ce matin.

 

Mais je vous dis tout de suite, je n'ai pas de boule de cristal, et je ne lis pas dans le marre de café.

 

Peut-être pensez-vous que j’ai mis le nez dans les étoiles et bien voyons si vous avez raison.

 

Peut-être que vous avez écouté les prévisions que les devins et les charlatans de tout poil ont dévoilées sur les chaînes de radio ou de télévision ou publié dans votre quotidien ou hebdomadaire favori.

 

Peut-être aussi avez-vous regardé ce que pouvait bien dire votre signe du zodiaque pour 2017.

Vous croyez au bal des planètes et à ces grands duels cosmiques qui déstabiliseraient nos grands systèmes, joueraient avec nos nerfs, ou encore éprouveraient notre résistance à la haine, à l'intolérance, ou chahuteraient nos belles idéologies.

 

Faut-il croire à une embellie pour cette année qui vient de commencer ? Ou encore s'imaginer que les planètes vont se mobiliser pour nous mettre sur la bonne voie et donner du sens à notre existence.

 

Vous y croyez-vous aux astres ?

Peut-être que vous vous dites : tiens, Frère Jacques ne s'intéresse pas à l'avenir. Mais bien sûr que l'avenir n'intéresse.

 

Ce matin, je vais vous le dire clair et net, pourquoi je ne crois pas aux astres ni à toutes les pseudo révélations que certains nous font quant à ce qui pourrait nous arriver en 2017.

 

La Bible me donne quelques indications sur le sujet. Ecoutez donc ceci. (Deutéronome 18:10-14)

"Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts.

Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Eternel ; et c’est à cause de ces abominations que l’Eternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi. Tu seras entièrement à l’Eternel, ton Dieu.

 

Car ces nations que tu chasseras écoutent les astrologues et les devins ; mais à toi, l’Eternel, ton Dieu, ne le permet pas."

 

Vous allez me dire que, tout comme moi, vous vivez dans une société dans laquelle on ne fait plus de sacrifice humain et pourtant nombreuse sont les personnes qui sont sacrifiées sur l’autel du profit, ces millions de chômeurs, et tous ces réfugiés qui se retrouvent face aux frontières fermées…ou périssent en mer.

 

Nous vivons entourés de personnes qui travaillent dans les sciences occultes, communiquent avec l'esprit des morts, ou plongent leurs regards dans la course des étoiles et les interprètent pour en tirer des prévisions.

 

Ce que révèle ce texte biblique est très surprenant et révélateur.

 

Ainsi, il y a les professionnels, et ceux qui les consultent.

Avons-nous prêté attention à ce que disait le texte biblique ?

 

Devant Dieu, ces deux catégories de personnes sont en abomination. Cela signifie que Dieu a un sentiment d’horreur, d’aversion. Pratiquer ces choses, c’est donc commettre une infamie aux yeux de Dieu.

 

Alors irez-vous encore jeter un coup d’œil à votre horoscope ou consulter des voyants ?

 

Le texte du Deutéronome que nous avons lu contient un appel à être entièrement à l'Eternel.

 

On ne peut avoir deux maîtres, Dieu et les devins. Ou pour être plus explicite, avoir un cœur partager, ou balançant entre les choses de Dieu et ces choses abominables.

 

Ainsi à l'aube de l'année 2017 nous voici invités à suivre le Seigneur, et à rompre avec ces consultations.

 

Après cette première invitation et pour ne pas rester sur quelque chose de négatif, je désire vous faire découvrir l'avenir selon la Bible.

 

Plongeons donc notre regard dans quelques-unes de ses pages traitant de ce sujet.

 

Le livres des Proverbes chap. 23:18 nous dit : Il est un avenir, et une espérance qui ne peut être anéantie.

 

Ce texte contient deux grandes vérités.

  1. Il y a un avenir.
  2. Il y a une espérance.

 

Certes, me direz-vous votre soif de curiosité sur ce que porte en elle cette nouvelle année, ni de ce qu’elle va accoucher ne nous est révélé.

 

Et pourtant en y regardant de plus près, le texte biblique laisse sous entendre que si l’avenir devait être rempli de difficultés en tout genre, - maladie – deuil - privation - voir même une désespérance possible qui nous ferait toucher le fond, rappelons-nous que dans toutes ces circonstances, Dieu lui-même, promet que notre espérance ne sera pas anéantie.

 

Il y a ici de quoi aborder cette année 2017 avec reconnaissance en nous accrochant à cette déclaration : « Il y a un avenir, il y a une espérance et elle ne pourra pas être anéantie, c’est ce que Dieu promet à chacun de nous ce matin.

 

Et maintenant découvrons Dieu lever le voile sur ce qu’il désire réaliser sur nous.

 

Le prophète Jérémie 29:11 nous révèle que Dieu a formé sur vous des projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance.

 

Dieu au début de cette année nous promet de faire sa part, et souhaite que nous fassions la nôtre. Ecoutez bien ceci :

 

Proverbes 24:14 "De même, connais la sagesse pour ton âme; Si tu la trouves, il est un avenir, et ton espérance ne sera pas anéantie."

 

Cette nouvelle citation biblique nous invite à connaître la sagesse pour notre âme. C’est dans cette découverte et recherche de la sagesse que se trouve caché l’espérance, l’avenir et la paix. Alors, partons à la découverte de cette sagesse de Dieu. Dans L'Evangile  il nous est dit que l'enfant de Marie et de Joseph, n'est pas resté toute sa vie "petit bébé, mais qu'il grandissait en sagesse et en stature devant Dieu. Suivons son exemple et que l'Esprit Saint nous remplisse de sagesse et de fraternité pour tous les humains que notre route  empruntera.

 

 

Résumons.

 

En ce premier jour de l’an nous avons appris que deux chemins de vie s’offraient à nous.

 

L’un est tracé par les devins, les astrologues et leurs compères chemin qui fait de nous des êtres abominables devant Dieu.

 

L’autre, un chemin de sagesse, où jour après, on apprend à accepter et à vivre le projet de Dieu sur nous.

 

Allez, bonne route, sur les chemins de la sagesse de l’année 2017 faites le bon choix. Vous rappelant qu’à Noël, Dieu nous a envoyé Jésus pour nous accompagner chaque jour dans son projet d’avenir, d’espérance, et de paix.

 

Frère Jacques 2017

 

Commenter cet article