Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cette terre que vous vous disputez, ne faudrait-il pas que vous compreniez qu'elle d'appartient d'abord à Dieu.

Chacun se réclame de Dieu, d'Allah.  Mais comprenez qu' Israëliens, et Arabes vous avez le même père, Abraham.

Allez prenez chacun le temps de la prière, ça vaut mieux que de se tirer dedans comme des gamins...  Faire la paix, c'est bien, mais la construire pour qu'elle dure longtemps, longtemps, le voulez-vous vraiment ?
Peut-être que si les uns les autres vous vous mettiez ensemble à chercher ce que le Père du Ciel vous crie vous cesseriez de vous battre, et de fabriquer des roquettes. 

Je vous invite à prier...


Dieu des Cieux, la violence est toujours vive entre Juifs et Palestiniens. Elle nous heurte. Parce que toute violence fait mal. Mais aussi parce que ces peuples sont nos frères en Abraham, des croyants dans ce Dieu unique de la révélation, qui fit un jour la promesse de faire de lui une bénédiction pour tous les peuples.

 

 

Cette violence nous fait mal par le rôle des facteurs religieux. C’est en touchant à des symboles religieux qu’on a ranimé les haines de part et d’autre. On est alors reparti dans ce cercle vicieux de la haine, de la peur et de la vengeance. Des balles de fusil contre des pierres; Des attentats suicides contre des fusils. Des bombardements… des kamikazes…

 

 

Ceci nous fait mal qu’on invoque des textes bibliques pour justifier l’injustice. Qu’on ose au nom de Dieu une guerre « sainte ». Nous te prions, Seigneur, pour les uns comme pour les autres. Pour ceux qui se révoltent parce qu’ils sont spoliés et dominés depuis trop longtemps.


Pour ceux qui vivent dans la peur de perdre ce qu’ils ont construit à la sueur de leur front. Pour ces mères qui pleurent un fils, enfants palestinien croyant gagner le salut par son sacrifice ou soldat israélien défendant ses concitoyens.

 

Nous te prions pour que ceux qui croient encore à la paix aient le courage de continuer à la construire malgré l’impossible. Pour que les Palestiniens qui ont perdu patience résistent à la tentation d’une violence destructrice. Pour que les Israéliens qui ont perdu confiance entendent la frustration de l’autre camp.

 

Seigneur, nous ne saurions juger nos frères de ces deux peuples. Nous qui avons tant de mal avec nos frustrations quotidiennes et nos conflits ordinaires, aide-nous à vivre ici du pardon que tu nous as donné et que tu nous as enseigné. Aide-les là-bas à trouver les chemins de la justice. Pour que Jérusalem porte son nom de « ville de paix » Pour que les peuples et les religions qui cohabitent apprennent à vivre ensemble sans reconstruire d’apartheid. Dans l’attente du jour où tous les peuples connaîtront ton nom et sauront qu’ils sont frères. Amen

 

Frères jacques et Silvain

Partager cet article

Repost 0