Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par frère jacques

Seigneur, me voici devant Toi avec les hommes et les femmes qui me ressemblent comme des frères et des sœurs : les pauvres types qui voudraient bien en sortir mais qui n'en sortent pas : les drogués, les paumés, les femmes de mauvaise vie, tous ceux qui n'arrivent pas à résister au mal, qui volent et qui tuent,
tous ceux qui ont perdu la foi, l'espérance, la charité... et qui en souffrent.



Seigneur, Tu nous regardes encore de ce regard d'amour que Tu as jeté sur la femme adultère, sur la Samaritaine, sur Marie-Madeleine, sur le brigand pendu près de Toi : sauve-nous, puisque Tu nous aimes.


Seigneur, Tu l'as dit, Tu n'es pas venu pour les justes, mais pour les pauvres, pour les malades, pour les pécheurs, pour nous.


Seigneur, je nous confie à Toi, car je suis sûre de Toi, je suis sûre que Tu nous sauves. Je suis sûre qu'à chacun de nous, des pauvres types, Tu vas dire le jour de notre mort : tu seras ce soir avec moi dans le Paradis, car il y aura un soir où Tu nous revêtiras de Toi.


Toi qui es Dieu et qui es devenu un homme. Comme nous Tu as eu faim et soif, comme nous Tu as eu peur et Tu as pleuré, comme nous Tu es mort. Ton pauvre corps a été mis dans la tombe, comme le sera le nôtre, et Tu en es sorti transfiguré, comme nous en sortirons un jour.


Mon bien-aimé, avec Toi la mort est belle.
La Résurrection nous attend.
Je te dis simplement merci.


Sœur Emmanuelle

Commenter cet article