Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog




Le chat perdu


Un chat perdu rôdait

Aux portes des maisons.

Une vieille cousait,

Assise à son balcon.


« O vieille ! Dit le chat,

Deux pétales de rose

Comblent mon estomac. »

« En ce cas dit la vieille,

Entrez, pauvre matou ;

Dormez dans ma corbeille,

Faites comme chez-vous. »


Mais allez croire un chat !

Dès qu’il fut chez la vieille,

Il lui mangea jusqu’à

L’ouate de ses oreilles.


Maurice Carème




Partager cet article

Repost 0