Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par frère jacques




La rubrique nécrologique d’un grand journal annonçait le décès de Robert H. L’homme était pourtant bien vivant. Furieux, il écrivit une lettre de réclamation sommant la rédaction du journal de bien vouloir publier un rectificatif dans une prochaine édition.

Voici la réponse qu’il reçut.


Cher Monsieur Robert H.

il nous est impossible de faire un rectificatif. Vous êtes mort, et nous n’y sommes pour rien. Mais toutefois, au vu de votre bien sympathique courrier, nous vous annonçons que vous serez demain dans la rubrique des naissances !


Frère Jacques

Commenter cet article

OTTA Dolorès 17/08/2009 23:04

Elle est mignonne cette petite histoire.

Je suis persuadée, qu'après notre mort, nous renaîtrons, mais au ciel.

La mort n'aura pas le dernier mot. Jésus l'a vaincue.

pasteline 13/08/2009 22:38

comme quoi, on renait après la mort...
lui pourra au moins en être persuadé...(sourire)