Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par frère jacques

Commentaire sur Luc 4:1-13 Les tentations

Au début du mois de janvier, toutes les entreprises, et les sociétés commerciales procèdent à un inventaires de leurs stocks. Puis, elles inaugurent la période des soldes.

 

En cette mi-février, le texte de l’Evangile que nous venons de lire semble nous inviter à procéder à un inventaire des choses et des objets qui nous entourent sur le thème de la tentation.

Etes-vous prêts pour l’inventaire. Allons-y donc.

 

Inventaire des biens et des choses.

Tentation d'abuser des biens de la terre. Je l’achète ou je ne l’achète pas ce vêtement qui est à la mode. Vais-je garder mon vieux GSM qui fonctionne toujours très bien malgré son grand âge… ou acheter le dernier modèle qui va me procurer d’autres fonctions qu’en vérité je ne vais pas utiliser. 

Vais-je résister à l’achat de ce gadget de cuisine que l’on vient de me présenter lors d’une démonstration à domicile.  Que dire de toutes ces tentations que l’on trouve chaque semaine dans toutes nos publicités ! Vous croyez acheter du bœuf et vous sortez avec du cheval car il y a eu tromperie sur la marchandise. 

 

Inventaire de nos tentations dans le travail

Celle de ne pas en faire plus qu’il n’en faut ou ne faire que le stricte minimum. Ou ne faire que ce qui me plaît. Mais aussi la tentation de laisser aux autres le sale travail…

 

Inventaire de nos tentations vis à vis de notre prochain.

Face à Dieu : tenter de ne pas prendre le temps de lui parler par la prière, de ne pas lui donner l’occasion de nous répondre par sa Parole. Tentation de lui être infidèle et de le disqualifier quand il se fait silence. 

 

Face à notre famille, nos amis, l’église...

Tentation de dominer les autres, tentation de les détester, de les envier, de les ignorer, de les rejeter, de leur faire du mal. J’ai été surpris d’apprendre cette semaine qu’une mère de 10 enfants  et d’une trentaine de petits enfants était morte et enterrée, sans avoir connu certains de ses petits enfants, et que deux de ses enfants n’avaient même pas daigné venir à son enterrement. Ils ont succombé à une longue et terrible tentation me direz-vous. Je ne les juge pas, mais je pense à cette terrible douleur portée par cette maman.

 

Attention l’inventaire va encore durer quelques instants. Ne relâchons pas notre vigilance.

Voici la tentation de s'accaparer, par ruse ou non, des biens d'autrui. 

Tentation d'infidélité à son conjoint, à ses enfants.

Tentation de laisser tomber les plus faibles.

Tentation de tout laisser tomber. 

Tentation de déserter ou de critiquer l’Eglise.

 

Il y a quelques semaines le pape démissionnait, voilà 600 ans que cela ne s’était plus produit. On reste pape, ou on a la sagesse de me retirer, quand on est face à son prédécesseur qui lui est resté jusqu’à la mort. Benoît 16 avait été précédé il y a peu par la reine Béatrice des Pays-Bas qui elle aussi  venait d’abdiquer. Rester ou partir ? Humilité ou orgueil.

 

Nous avons vu que la tentation est bien là et partout. Elle colle à la peau, nous crève les yeux,  menace notre cœur, notre vie, notre famille, l’Eglise.

 

La tentation de Jésus.

Il peut nous paraître curieux que le Fils de Dieu, reconnu officiellement comme tel à son baptême soit conduit vers une triple tentation. En les acceptant Jésus a sans aucun doute voulu nous montrer le chemin pour en sortir. C’est au désert que Jésus est poussé par l'Esprit. Le désert, dans la Bible, est souvent considéré comme un endroit de combat entre les forces du mal et les forces du bien.

 

L’histoire du prophète Elie est là pour nous en convaincre. L’homme est en proie au découragement, il s'enfonce dans le désert et demande à Dieu de reprendre sa vie. Le Seigneur vole à son secours et va le  soutenir jusqu'à la montagne sainte, l'Horeb pour le faire triompher de cet esprit de mort qui voulait l’anéantir.

 

Si nous observons le peuple d'Israël dans sa longue traversée du désert nous le voyions vivre une multitude de tentation entre le repli sur soi et l'orientation vers Dieu, entre l'idolâtrie et l'adoration du vrai Dieu.

Dans la littérature d’Aphonse Daudet, la chèvre de Monsieur Segin est tentée par l’herbe du champ voisin. Nous savons ce qui lui est arrivé.

 

Quelle attitude Jésus adopte-t-il face à la tentation ?

·  Il prie : si le désert est un lieu de combat, il est aussi un lieu de rencontre avec Dieu particulièrement dans la prière. Dans cette espace de prière, Jésus laisse son  cœur s’illuminer, s’éclairer et se lubrifier.

 

· Il se bat à coups de Parole de Dieu qu'il cite en réponse aux propres allusions scripturaires du diable.

 

Jésus a enraciné son être et son agir dans la Parole de Dieu. C’est ce qui lui permet de sortir vainqueur de cette triple tentation et c’est revigoré spirituellement qu’il envisage, avec beaucoup de lucidité, la mission qui l'attend. 

Il y entre tout de suite après sa sortie du désert.

 

Pour nous aujourd'hui

Il ne faut pas nous surprendre d'être tentés. Le contraire serait plutôt inquiétant. Il nous faut comprendre que l'Esprit n'est pas indifférent et encore moins absent de nos tentations.

 

Il nous accompagne avant et pendant la tentation. Il se réjouit avec nous quand nous avons réussi à vaincre la tentation et il nous invite au repentir quand nous lui avons succombé.

C'est donc dire que la tentation comme telle n'est pas mauvaise, bien au contraire. Elle est une sorte de test, d'épreuve de notre amour pour le Seigneur, et de notre désir de ne pas nous détourner de lui.

 

Rappelons-nous toujours que si Jésus est entré en désert pour affronter la tentation, Il l’a vaincue par la prière et la Parole de Dieu.

 

La tentation : un temps de victoire ou de défaite  !

Nous ne nous laisserons pas vaincre par le mal, et nous profiterons de ce temps pour demander à Dieu sa force qui nous permettra de vaincre toutes les tentations qui se présenteront à nous.

 

Laissons-nous toucher par cette très belle exhortation que l’Apôtre Paul adresse aux chrétiens de l’Eglise de Corinthe.

2 Corinthiens 11:3  Comme le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ.

 

Portons donc toute notre attention sur l’agir rusé du Diable pour ne pas nous laisser piéger, séduire, ou détourner de la simplicité de l’Evangile.

Romains 12:21  Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien.

 

Faisons de la tentation un temps de prière

Matthieu 26:41  Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible.

 

Luc 22:46  Au jardin de Gethsémané, Jésus dit à ses disciples : Pourquoi dormez-vous ? Levez-vous et priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation.

 

Notre victoire sur la tentation et les ruses du Diable passe donc par un temps de prière. Elle ne s’obtient pas en comptant sur nos propres forces mais en se tenant debout. 

 

Prenons chaque jour un temps de prière avec le Seigneur qui habite dans la chapelle de notre cœur.

 

Approfondissons en Eglise la Parole de Dieu

C’est elle qui nous aide à lutter et vaincre la tentation.

 

Apocalypse 3:10   Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre.

 

1 Corinthiens 10:13  Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter.

 

Jacques 1:12  Heureux l’homme qui supporte patiemment la tentation; car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment.

 

Laissons résonner ces paroles dans notre cœur et que leur méditation nous rende capable de vaincre et de marcher toujours plus lucidement et courageusement dans le chemin que le Seigneur nous trace chaque jour, sans nous laisser prendre aux pièges.

 

Et quand nous triomphons de la tentation n’en tirons pas gloire, comme si c'était nous qui avions, tout seuls, vaincu le Tentateur. 

 

Mais remercions le Seigneur en toute simplicité pour la victoire qu’il nous a donné de remporter.  Amen.

 

Commenter cet article